Profil

Ma photo
Artisan orfèvre des mots, spécialisée dans le filigrane.

lundi 27 février 2017

Poème : Révélations de la nature





L’aurore comme un éternel recommencement et comme l’étoile du berger
Le soleil comme un embrasement, une éclipse qui dissimule les spectres
L’évasement des nuages pour parer le firmament d’un écran transparent
L’arc en ciel comme couleurs primaires du prodigieux tableau de l’univers
La brume de matins comme un rappel de fragilité, de l’éphémère

La brise pour sceller l’agitation, comme un chuchotement de ritournelle
La respiration pour se recentrer sur l’essence existentielle qui maintient en vie
La rédemption de l’âme pour laisser transpirer le cœur
La veine qui frétille pour augurer l’émotion ainsi que le tumulte
L’édulcoration des intentions pour remédier au mal, aux intempéries

La nuit comme une gare d’arrivée et comme un passage obligé
Le ciel étoilé comme lampions pour fêter l’éveil au mystère et à l’occulte
L’éclat de la lune pour dévoiler la beauté de la lumière blanche sidérale
Le hibou qui ulule pour briser le rythme et absoudre la déraison
Le crépuscule qui s’étale lorsque la douleur est présente, est palpable

Le silence comme une résonnance, comme un vrombissement du désarroi
Les lames fluorescentes de poussière comme souvenir de notre destination finale
La musique comme campagne pour s’étourdir l’espace d’un instant
Le ressac des vagues qui se fracassent sur la margelle des tympans
La renaissance des mots qui se profilent, et dessinent l’horizon